Marodia est une start-up malagasy, connue surtout pour les magnifiques voyages dans tout Madagascar.

Sa particularité ? Sa capacité à avoir trouver le juste équilibre entre un modèle économique rentable et le social. Toutes les parties prenantes y gagnent à chaque fois, que ce soit Marodia, les touristes, mais également les populations riveraines de tous les circuits.

Guidée par la passion
A la tête de cette équipe de passionnés se trouve Anita Soayarta VOLATSARA, celle par qui tout a commencé. Avec la passion du voyage qui ne l'a jamais quitté depuis toujours, elle délaisse des études prometteuses et une carrière brillante dans le domaine la médecine pour se consacrer à l'activité qu'elle aime. Madagascar a toujours été son coup de cœur et très vite, elle avait pressenti que c'est sur sa magnifique île qu’elle va miser son avenir. Elle est fortement attachée à la manière de vivre des Malagasy et à leurs richesses naturelles et culturelles. Elle change donc radicalement de filière et entame des études de tourisme.

Avec son esprit très indépendant, doublé de sa casquette de militante et activiste, c'est presque une évidence de voir Anita Soayarta VOLATSARA se tourner vers l’entrepreneuriat et fonder Marodia. Comment confiner un esprit aussi farouche dans un poste de salarié ? C'est inconcevable. D’ailleurs, elle est profondément convaincue que ce sont les jeunes entrepreneurs qui sont l’avenir de Madagascar et de l’Afrique en général. Vu les actions que Marodia a déjà mises en place, difficile de ne pas aller dans ce sens.


Activisme social et environnemental

Marodia n’est pas qu’une énième entreprise qui tente de se faire une place en tant qu’opérateur économique. Il s’agit du point de départ d’un vaste projet de développement éco responsable, dont le but ultime est le développement durable de Madagascar et de l'Afrique. Il ne s’agit pas seulement de proposer de beaux voyages, il y a également une dimension ludique, voire même éducative derrière. Voilà pourquoi les voyages qu’elle organise sont proposés à des prix très attractifs puisque les cibles principales ne sont pas les étrangers, mais les Malagasy eux-mêmes.

Favoriser le tourisme domestique est l’un des premiers objectifs de la start-up pour principalement deux raisons. La première est de limiter les fuites de capitaux vers l’étranger. En effet, pourquoi partir en dehors de l’Afrique pour les vacances alors qu’il y a des sites magnifiques sur le continent et que cela contribue à l’économie locale ? La deuxième raison est que si les Malagasy sont plus conscients de la beauté de leur ile, ils auraient plus à cœur de participer à son développement, mais également à préserver sa biodiversité.

En parallèle, Marodia a déjà entamé des actions sociales visibles dans plusieurs sites à Madagascar. D'abord, elle participe activement à la reforestation, en travaillant principalement, pour l'instant, du côté des mangroves. Ensuite, une grande partie des bénéfices générée par Marodia est investie dans l’éducation des jeunes défavorisés.

- Des voyages organisés à petit prix dans tout Madagascar
Côté grand public, Marodia multiplie les voyages organisés à bon marché, qui séduisent autant les locaux que les étrangers. Pour 790 000 Ar par exemple, il est possible de partir à Nosy-be pour un séjour de six nuits et sept jours en pension complète avec des visites de sites au programme.

Prochainement, de nouveaux circuits vont voir le jour avec des destinations comme Sainte-Marie à l’est, Morondava et Tsingy de Bemaraha à l’ouest, Manambato, Andasibe jusqu'à Isalo, peut-être Sarindrano vers le sud et bien d’autres encore. La particularité de chaque circuit est qu’il comporte une halte dans l’un des nombreux parcs nationaux qui ornent la grande ile.


info_outline
Pour participer à l’un des voyages organisés par Marodia, il suffit de la contacter. Dans son optique de développement durable, il est assez facile de retrouver Marodia en ligne, en passant par les réseaux sociaux, les plateformes comme Aizawaiza ou bientôt sur son propre site internet. Il est également faisable de se rendre directement dans ses bureaux, actuellement situés entre les murs de Nexta à Andranomena.

Côté paiement, cela peut se faire en cash ou par chèque dans ses bureaux chez Nexta Andranomena ou auprès des points Marodia ou de réaliser la transaction via les paiements mobiles. Pour ceux qui habitent à l'étranger, le plus souvent, ils passent par Western Union ou font des virements bancaires

Nos points forts

check
Sérieux check
check
Equipe professionnelle
check
Voyage domestique sur mesure
check
Un bon rapport qualité/ prix
check
Eco responsable
check
Tourisme culturel
check
Tourisme balnéaire
check
Eco tourisme
check
Tourisme ludique

Galerie photo


Localisation sur la carte

Itinéraire
Contact et coordonnées
access_time
8:00 à 17:00
calendar_today
Lundi au Vendredi  
mail_outline
marodiamada@gmail.com
work_outline
Nexta - Immeuble TanaShore Enceinte Futura Andranomena
place
- Madagascar
Envoyer un message