Logo de Toamasina sur Aizawaiza

Toamasina
Atsinanana

  • Présentation de la ville
  • Rien ne prédisait à la ville de Toamasina son essor actuel. Il était difficile d’accès et ses eaux étaient réputées dangereuses à cause de requin et des cyclones qui le frappaient régulièrement durant la saison des pluies. Mais l’essor de la traite d’esclave à Madagascar au début du 19ème siècle a fait que le petit village initial s’est rapidement agrandi pour se transformer petit à petit en un port devenu incontournable dans l’Océan Indien. Son nom Toamasina « Apparemment salé ! » vient du fait que quand le roi Radama 1er arriva pour la première fois dans le village, il s’était étonné du gout salé de la mer. Du fait de son positionnement stratégique, à la fin du même siècle, la petite ville a fait l’objet de conflits meurtriers entre Anglais et Français, dont les autochtones sont les plus souvent les victimes, entre escarmouches et bombardements jusqu’à ce que la France s’empare entièrement de Madagascar. La plus grande catastrophe naturelle que la ville ait connue date de 1927 quand un cyclone l’avait pratiquement rayé de la carte.

    Actuellement, Toamasina est la plus grande ville de l’Est de Madagascar. Abritant un peu moins de 500 000 âmes, elle vit surtout au rythme du son port, le plus grand complexe portuaire de la grande île. Le port facilite également l’exportation de produits exotiques cultivés dans la région tel que les litchis, le girofle ou encore la vanille. En parallèle, le tourisme balnéaire y a également trouvé sa place faisant de Toamasina l’une ville les plus prisées lors des vacances surtout par ceux qui habitent la capitale à cause de sa proximité. C'est la ville la plus touristique des côtes Est de Madagascar. Les hôtels, restaurants et lieux pour s'amuser et se détendre y sont nombreux.

  • Centres d’intérêt
  • Les petits villages balnéaires aux alentours de Toamasina sont très attractifs. Mais le village de Foulpointe reste le plus apprécié de tous grâce à sa lagune protégée par une barrière de corail et le Fort manda, un lieu hautement historique.

    Le centre-ville ne manque pas de lieux d’intérêts comme l’avenue de l’indépendance et ses palmiers, le bord de mer avec ses plages, ses brochettes et ses vendeurs de coco avec le port comme toile de fond. Le musée du port et le musée de l’université sont aussi des endroits à voir pour ceux qui veulent en savoir plus sur Toamasina.

    Les marchés en plein air, surtout le Bazar Be et le Bazar kely sont les endroits par excellence pour découvrir les produits de la région, surtout en ce qui l’artisanat local ainsi que les fruits de terre et les fruits de mer.

    Les collectes des produits locaux sont devenues ces dernières années de véritables attractions même pour les touristes. C'est l’occasion de voir de près comme cela se passe, tout en s’enivrant des senteurs de vanille, de girofle ou de litchi selon les saisons.

    Le Canal de Pangalane aussi est une destination de choix pour ceux qui apprécient les sorties sur l’eau. Cet ouvrage colonial qui s’étend sur près de 700 km joue un rôle très important dans l’économie locale. Il est également bordé de petits villages où les visiteurs peuvent faires des haltes. Les amoureux de la nature ne sont pas en reste avec le parc zoologique d’Ivoloina. Il ne se situe qu’à 12 km du centre et il permet entre autres végétations et espèces endémiques d’admirer des lémuriens sauvages.

Logo de Toamasina sur Aizawaiza

Toamasina
Atsinanana

  • Comment y aller ?
En avion Grâce à son aérodrome
En voiture Route nationale n°2
En bateau Par la mer
En pirogue En passant par le canal du Pangalane
En train Depuis Antananarivo

Logo de Toamasina sur Aizawaiza

Toamasina
Atsinanana

  • Météo à Toamasina
TOAMASINA

Logo de Toamasina sur Aizawaiza

Toamasina
Atsinanana

  • Villes voisines de Toamasina
Mahambo 86km
Fenoarivo 101km
Vavatenina 128km
Brickaville 102km
Moramanga 240km
Manjakandriana 304km
Antananarivo 355km

Logo de Toamasina sur Aizawaiza

Toamasina
Atsinanana

  • Carte de la ville