Fianarantsoa

Région Haute Matsiatra
Madagascar

Présentation de la ville

Fianarantsoa, connue pour être le fief des Betsileo est l’une des villes le plus peuplées de Madagascar. Elle vient en cinquième position, après Antananarivo, Toamasina, Antsirabe et Mahajanga. Il s’agit également d’une ville carrefour, traversée par la RN7, à plus de 400 km d’Antananarivo et point de départ de la RN 42 vers Ikalamavony et la RN 45 vers Vohiparara.
D’un point de vue historique, Fianarantsoa est un peu discrète, occultée sans doute par sa grande sœur, Antananarivo. La ville a été construite en 1830, sous le règne de Ranavalona 1ère en tant que capitale de la partie sud de son royaume. De ce fait, l’aménagement ainsi que les constructions lui sont pratiquement identiques avec son Rova, son Kianja et même un lac Anosy. Comme Antananarivo également, elle était divisée en trois, la famille royale ayant leurs quartiers dans les zones les plus élevées. Jusqu’à maintenant, Fianarantsoa est reconnus comme un haut lieu pour l’enseignement surtout universitaire à Madagascar, confortant le nom qu’on lui avait donné « la ville où s’apprend le bien ».
D’un point de vue économique, elle est surtout centrée sur les activités agro-alimentaires, réparties entre plusieurs petits producteurs. Ils sont spécialisés dans la production de vin, de riz, de fromage ou encore de thé. Il n’y a pas vraiment une industrie lourde dans la région. Cela dit, c'est à Fianarantsoa que Karenjy, l’unique constructeur automobile malagasy, est installé. Depuis quelques temps, Fianarantsoa se tourne également vers le tourisme écologique en promouvant activement l’artisanat local et ses parcs naturels.

Centre d'intérêt à Fianarantsoa

La ville haute est le meilleur point de départ pour découvrir Fianarantsoa. Elle regorge de monuments historiques dont entre autres le Rova ou encore la cathédrale d’Ambozontany ainsi que quelques constructions coloniales encore préservées malgré leurs fragilités.

Le train qui relie Fianarantsoa à Manakara est l’une des dernières Micheline au monde qui est encore. Il est essentiel à l’économie locale et au transport.
Les vignobles attirent également beaucoup de curieux qui veulent en savoir plus les processus de fabrication de ces nectars. De nombreuses vignobles vendent leurs productions sur place, mais à défaut de repartir avec une bonne bouteille, rien que le paysage vaut le détour.

Les parcs et zones protégées font la fierté de Fianarantsoa. Entre autres, il y a le célèbre parc Ranomafana qui s’étale sur plus de 40 000 ha et dont l’entrée est non loin de la ville. Il y a également le parc national de Marolambo, la réserve spéciale Pic d’Ivoloha qui fait partie du parc National d’Andringitra avec ses 31 160 ha.
La plus grande marché de Fianarantsoa, Anjoma est particulièrement animée les mardis et les vendredis.

Comment y aller ?

En voiture
Par route avec la RN7 principalement. Mais sa gare routière part dans toutes les directions.
En train
Depuis Manakara.
En avion
Depuis son aérodrome à Beravina.

Carte de la ville


NOUS REJOINDRE

S’inscrire sur Aizawaiza

Rejoindre le réseau Aizawaiza, c’est également obtenir une visibilité pour votre entreprise. Insciption gratuite, abonnement payant.

Commencer