Antsiranana est sur Aizawaiza

Antsiranana

Région Diana
Madagascar

Présentation de la ville

Situé à l’extrémité nord, de par sa biodiversité et les magnifiques paysages qu’il offre, Antsiranana est l’une des plus belles et des plus exotiques villes de Madagascar. Capitale de la région de Diana, sa principale agglomération s’étale sur le cap d’Ambre, baignant entre le canal de Mozambique d’un côté et l’Océan Indien de l’autre. Antsiranana a aussi la particularité d’abriter la deuxième plus grande baie de la planète, la baie de
Diégo et est ponctué par d’autres petites rades de charme comme la baie du Tonnerre ou la baie des Cailloux Blancs.

Les premières traces d’occupations humaines remontent au VIIème siècle, mais il fallait attendre dix siècles plus tard avant qu’une vraie occupation ne s’installe. Cette partie de son histoire a été entamée par des pirates français, les Libertarias, succédés par l’armée française qui y construit une base navale. Durant la colonisation, très rapidement, la ville se développe et se dote de nombreuses infrastructures qui sont encore visibles actuellement.

En ce qui concerne l’économie, Antsiranana est sans doute la plus prospère de toutes les grandes villes de Madagascar. De grandes industries, surtout en agroalimentaire, s’y sont installées et son port qui est le troisième plus grand port l’île facilite les échanges commerciaux avec les zones côtières, les îles aux alentours comme les Comores, ainsi que le reste du monde. Côté agriculture : vanille, coco, zébu… et même l’or et les pierres précieuses font le renom d’Antsiranana dans le monde entier.

Depuis une vingtaine d’années, le tourisme de masse commence aussi à s’y amplifier grâce surtout aux nombreux paquebots qui y font escale et les malgaches qui partent en vacances de plus en plus. Cela a donc permis aux hôtels, aux restaurants et à l’artisanat local de se développer.

Centre d'intérêt à Antsiranana

Les formations géologiques d’Antsiranana sont vraiment très riches. Entre ses nombreuses plages et baies, le choix est difficile. Les fournisseurs de services en sports et activités nautiques y abondent. Il y a également ses célèbres Tsingy Rouges et bien évidemment le Massif de l’Ankarana, un parc national qui abrite une faune et une flore unique en son genre.

Des sites d’exceptions sont également à visiter comme l’île Pain de sucre, le Nosy Hara, un sublime parc marin, le village de Ramena et sa fameuse plage, le Jardin tropical de Diégo, ou encore le Windsor Castle, vestige d’un observatoire construit en 1900 et qui permet d’avoir une vue à 360° d’Antsiranana.

Les anciens bâtiments et constructions qui reflètent également l’histoire de la ville d’Antsiranana. Chaque rue, chaque quartier, chaque agglomération dispose d’un monument qui témoigne du passé de la ville et qui montre à quel point elle est cosmopolite. C'est d’ailleurs la ville qui l’est le plus à Madagascar. Malagasy et étrangers s’y côtoient tous les jours.

Les manifestations culturelles sont des évènements qu’il ne faut absolument pas rater à Antsiranana. Entre autres, il y a le Tsangatsaina qui se célèbre tous les cinq ans, le Tsakafara qui rassemble des milliers de gens chaque année, ou encore les Moraingy, des spectacles de combat traditionnel à main nue.

Les marchés restent encore les meilleurs endroits pour en apprendre le plus sur la ville. Ils permettent de découvrir les produits locaux et d'aller à la rencontre des habitants.

Comment y aller ?

En voiture
Sa gare routière relie Antsiranana au reste de l’île.
En bateau
Grâce à son grand port et aux nombreux petits embarcadères.
En avion
En passant par l’aérodrome d'Arrachart.

Carte de la ville


NOUS REJOINDRE

S’inscrire sur Aizawaiza

Rejoindre le réseau Aizawaiza, c’est également obtenir une visibilité pour votre entreprise. Insciption gratuite, abonnement payant.

Commencer